Vendredi 13 novembre 2015

Adoption par l'Assemblée Nationale d'un amendement en faveur de la fiction française

L’Assemblée Nationale a adopté ce matin, en 1ère lecture du projet de loi de finances initiale 2016, un amendement relatif à la revalorisation du crédit d’impôt fiction.

Cet amendement porte le taux du crédit d’impôt en faveur de la fiction à 25% et redéfinit les plafonds pour mieux soutenir les œuvres les plus ambitieuses.

L’Union Syndicale de la Production Audiovisuelle tient à faire part de sa profonde satisfaction suite à l’adoption de cet amendement qui va renforcer l’attractivité du territoire français et défendre l’emploi. Il va permettre également de soutenir l’investissement dans les œuvres de fiction, afin de renforcer la compétitivité de la fiction française sur le marché mondial et le développement des exportations.

L’USPA remercie tout particulièrement Monsieur Bruno Le Roux, Président du groupe Socialiste à l’Assemblée Nationale, Monsieur Patrick Bloche, Président de la Commission des affaires culturelles et de l’éducation et Monsieur Jean-Marie Beffara, membre de la Commission des finances.

L’USPA se félicite également du soutien du gouvernement, notamment de celui de la ministre de la Culture, Madame Fleur Pellerin, qui met ainsi en œuvre ses ambitions pour la fiction française, et remercie Madame Frédérique Bredin, Présidente du CNC.

L’adoption de cet amendement est une excellente nouvelle pour l’économie française. L’USPA appelle par conséquent les sénateurs à valider cette mesure en faveur de l’exportation et de l’emploi dans le secteur de la fiction.